La Ferme du Perroux est une ancienne ferme traditionnelle comme il en existe beaucoup autour du massif forestier des Bonnevaux.

Un environnement préservé

Le hameau du Perroux se trouve parmi les premiers espaces ouverts en aval du massif forestier des Bonnevaux. Cette forêt s’étend sur un plateau sédimentaire de plus de 5000 ha. Dominée par le châtaignier, le charme, le hêtre et le chêne, elle s’est développée sur un sol limono-argileux peu perméable, d’où la présence d’innombrables étangs. Le cours d’eau de l’Auron, qui traverse la ferme, est alimenté par ces étangs et son débit est assez régulier tout au long de l’année.
En lisière de cette forêt, les terres de la ferme ont été défrichées au fil du temps pour laisser la place à des prairies permanentes ou à des parcelles cultivées. Délimitées par des haies souvent arborées, ces parcelles forment une mosaïque de milieux naturels très favorable pour une agriculture paysanne, à petite échelle, où cohabitent animaux d’élevage, faune sauvage et humains.
Upload Image...

De l'eau... pour l'instant...

Sous un climat encore relativement arrosé et sur un sol à grande capacité de rétention, les sources sont encore nombreuses dans le vallon de l’Auron. Ainsi les animaux élevés ici ont le privilège d’avoir accès à de l’eau de qualité.
C’est une grande chance pour eux et pour le paysan, mais pour combien de temps ? Depuis 2016 et notre installation, l’allongement des périodes sèches, et probablement aussi la multiplication des prélèvements dans les nappes phréatiques, rendent la ressource plus rare et d’autant plus précieuse : le débit des sources captées diminuent toujours plus, quand elles ne se tarissent pas.